afm-talent-jeeba

[AFM TALENT ] : Jeeba, la nouvelle perle sénégalaise

0 Partages

Comme chaque semaine, nous faisons pour vous le tour d’horizon des perles rares de notre beau continent. Et aujourd’hui, nous posons nos valises à Dakar, au pays de la Teranga à la découverte du talentueux et brillant Jeeba.

Beau sourire, voix d’ange, charmeur et un brin loveur, lui c’est Jeeba. Pourquoi Jeeba ? En réalité ce nom de scène fait référence à son prénom Djibi ba. Originaire de Thiès, la deuxième plus grande région du Sénégal, il est bercé depuis sa tendre enfance par la musique. « Très tôt j’ai été baigné dans l‘ambiance de la musique de l’époque. J’avais pour habitude d‘écouter à longueur de journée des classiques de la musique sénégalaise » nous explique Jeeba. Baba Maal ou encore Youssou N’dour font partie des artistes qu’il apprécie énormément.

C’est dans les bals de fin d’année, que l’on appelle Fosco au Sénégal qu’il commence à écrire ses tous premiers textes. Il intègre par la suite un groupe de rap avant de se consacrer pleinement à ses études. C’est réellement en 2017, qu’il se lance dans une carrière solo.

View this post on Instagram

▪️L I V E ▪️ " je ne me donne pas de limites"

A post shared by Jeeba (@jeeba_abdn) on

Un mélange tradi-moderne

Je suis pleinement dans un croisement entre musique urbaine et musique traditionnelle

Si Jeeba a fait ses débuts dans le rap, il ne se considère pas comme un rappeur à proprement parler. En effet, son univers est vaste puisqu’il est à la fois orienté sur de la musique traditionnelle avec le Mbalax, mais aussi de la musique plus moderne avec l’afro. « Je suis pleinement dans un croisement entre musique urbaine et musique traditionnelle. Je ne suis ni mbalaxman ni rappeur mais je peux toutefois faire une musique qui s’apparente à ces deux registres. Je suis beaucoup plus proche d’une musique afro comme en témoigne mes tubes. » nous raconte l’artiste.

Jeeba est également dans un esprit de nouveauté. Il est souvent à la recherche de nouvelles sonorités qui pourraient faire la différence dans sa musique.  » Dans chaque chanson que j’écoute quelque soit le genre musical, j’essaie d’extirper une tonalité qui pourrait correspondre à ma musique. Je suis pas un artiste qui plane dans la ressemblance et l’imitation je suis plutôt du genre à créer ou à innover. »

Des titres qui deviennent des tubes

On voit des artistes diversifier leur musique en apportant de nouvelles couleurs, c’est bénéfique et ça portera ses fruits

Le morceau « Diarabi », est actuellement le plus grand succès de l’artiste. Une chanson d’amour intense, comme la plupart de ses titres. Mais Jeeba ne compte pas en rester là. « Le grand public m’a connu grâce à mes chansons d’amour et un tube pour les anniversaires mais je suis un artiste qui écrit sur toutes sortes de thématiques et à l’avenir les gens le constateront d’eux même ». Il est donc capable d’exploiter différents thèmes dans ses chansons.

Jeeba fait aujourd’hui partie de ces artistes qui s’imposent dans la musique urbaine au Sénégal. Et de plus en plus de nouvelles sonorités y voient le jour. « Il y’a un vrai changement dans le milieu. Les gens ne sont plus focalisés sur les genres musicaux traditionnels. On voit des artistes diversifier leur musique en apportant de nouvelles couleurs, c’est bénéfique et ça portera ses fruits. »

Une voix d’ange, un esprit d’innovation mais surtout un style éclectique qui mélange à la fois les influences traditionnelles et modernes sont autant de caractéristiques qui font de Jeeba, une nouvelle force pour la musique sénégalaise.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Tweetez
Partagez